Le potager républicain: aussi célèbre qu’éphémère

Suggérée par un orateur lors d’une Assemblée générale, l’idée de creuser un potager sur la place de la République occupée a vu le jour le week-end dernier.

Photo web
Le potager le plus petit et le plus célèbre du monde, Paris, place de la République, le 10 avril 2016 (crédit photo: DR)
Les choses vont vite à Nuit debout : aussitôt dit (lire notre reportage sur la nuit du 5 avril 2016), aussitôt fait. Fraisiers, rosiers, salades, concombres, carottes ont été plantés, en l’espace d’un week-end, sur la place de la République, dont quelques dalles avaient été ôtées par des activistes cultivateurs.
Les nouvelles plantations ont eu tout ce dont elles avaient besoin pour pousser : pluie, soleil et amour. Mais l’installation bucolique, signée d’un « Sous les pavés, le potager », a été rebouchée lundi 11 avril par les agents chargés de l’évacuation de la place.
On ne saura donc pas quel gout ont les fraises républicaines.

Pour suivre les publications de mon journal préféré, je reçois la lettre minimale, chaque 1er jeudi du mois. Bonne nouvelle, c’est gratuit et sans engagement !

Partager cet article

À propos de l'auteur
Journaliste, co-fondatrice du journal minimal, je suis spécialiste des questions de société.
Articles similaires
Du même auteur
Exprimez-vous !

Exprimez-vous

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *